Discours de Richard Roudier en hommage à Dominique Venner (le 26 mai 2013)

DSC_2507Notre camarade Dominique Venner a gagné le royaume des morts l’arme à la main. Il a fait face à la faucheuse en homme libre, en Normand, en Français, en Européen. Son attitude est limpide: s’il a pu braver la mort sans avoir le moindre instant de doute ou d’hésitation, d’un geste ferme et précis, alors nous le pourrons aussi le jour où nous serons face à l’ennemi.

Nulle victoire sans sacrifice. Et si nous tombons, c’est pour mieux nous relever. C’est le code d’honneur des héros, dont il était.

Mort en sacrifice sur l’autel de l’Europe, appelant, par le sang qu’il a versé, les dieux à venir nous apporter leur aide, il motive les troupes avant que sonne le tocsin, avant que la bataille des batailles ne commence. Porte-étendard de l’Europe éternelle, Venner a combattu par les actes et par les mots, et, par son dernier geste, nous invite au combat pour notre terre et pour notre sang, pour nos ancêtres et notre descendance.

Il s’est conformé au rite sacré de la vieille tradition en se donnant une mort volontaire. Sans trembler… sans douter… pas pour lui, mais pour nous, pour nous donner, par ce geste, une chance de vaincre, pour redonner toute leur combativité aux compagnons qui n’y croyaient plus.

Il y a peu, Dominique Venner dénonçait le scandale du « mariage pour tous”, contre-nature par principe.  C’est un coup porté contre le génie de l’Europe, contre la Grèce, qui était tolérante, quant aux moeurs, dans la mesure où il n’y avait en retour aucune exigence, aucune revendication. Sinon, comme l’évoquait Platon, il fallait être sans pitié.

Dominique Venner, tout comme nous, a constaté la décadence. Il en était certainement horrifié et n’a pas voulu rester immobile face à ce qui s’annonce. Il ne s’est jamais renié, même s’il a su mettre en forme au fil des années sa pensée d’une manière toujours plus cohérente et structurée.

Il a indiqué la voie, mais n’a jamais incité personne, bien au contraire, à l’imiter. S’il l’a fait, c’est pour que nous n’ayions pas à le faire, asservis sur notre propre sol par des gens qui veulent notre perte.

A Londres, un soldat britannique de souche a été assassiné par deux africains convertis à l’islam. Stockholm est confrontée à des émeutes ethniques depuis plusieurs jours. Il y a peu, un soldait français a failli mourir sur notre sol des mains d’un intégriste islamique.

Européens, soyons maîtres chez nous ! Européens, debout… soyons enfin debout !

Dominique Venner a allumé la flamme de la reconquête pour reprendre notre terre à ceux qui la souillent, à ceux qui la violent. Ca suffit! Les valets d’un “système inique” destiné à assassiner les Européens chez eux, méritent notre colère, avant que celle des dieux ne s’abattent sur eux.

Dominique Venner, demain tes mânes recevront notre offrande amicale. Demain, nous triompherons de nos ennemis, de tes ennemis, en ton nom et au nom de notre civilisation.

Salut l’ami, bonjour la victoire !

Dominique Venner…PRESENT !

Tagué ,
%d blogueurs aiment cette page :